+32 (0)477 501 488

Appelez-nous !

francois@vino-etc.be

Ecrivez-nous !

Vins de France

Provence & Côtes du Rhône

Provence

Domaine Attilon

Le domaine Attilon est situé au Mas Thibert, dans les Bouches-du-Rhône. Cette ancienne propriété du XVIIe siècle appartient à la famille de Roux. Les 90 hectares de vignes implantés en bord de Rhône sont certifiés bio depuis 1983. Le domaine fait la part belle aux cépages classiques internationaux et destinait au départ sa production au vrac. Sous l’impulsion d’une nouvelle équipe rajeunie, emmenée par Damien Gouret, les vins ont tellement progressé que leur commercialisation sous le nom du domaine a été décidée.

Côtes-du-rhône

Domaine Gallet

Le domaine Gallet est situé à Boucharet, sur les hauteurs d’Ampuis, au cœur de l’appellation Côte Rôtie. Valérie Gallet a repris les rênes de ce domaine familial de 4 ha, actif depuis 1807. Seuls deux vins sont disponibles à la propriété. Le Vin de France Gallet-Jade, issu d’une parcelle de syrah se trouvant sur le plateau de Boucharet, manifeste déjà un caractère très “Côte Rôtie ». La Côte Rôtie elle-même naît de l’assemblage de trois parcelles de vignes de 45 ans. Chez Gallet, on n’aime pas brusquer les choses : le vin bénéficie d’un élevage en douceur de deux ans dans des barriques de deux, trois ou quatre vins.

Les Amphores

Véronique et Philippe Grenier reprennent la ferme du grand-père de Philippe en 1992, au départ avec 50 ares de vignes en vin de table. Ils récupèrent trois hectares de vigne en location et augmentent progressivement les différentes parcelles en achetant, défrichant et replantant de la syrah sur les coteaux escarpés de Chavanay. Ils possèdent aussi une très belle vigne de Condrieu. Philippe et Véronique ont été aujourd’hui rejoints par leur fils Rémy, et les vins évoluent vers plus de souplesse, tout en gardant la droiture imposée par Philippe dès le début des années 2000. Le domaine est en culture biologique depuis 2002 et a entamé une conversion en biodynamie. 

Les Chenêts

En 1989, Etienne Berthoin reprend le domaine de son beau-père, à l’époque producteur de vins et de fruits de la vallée du Rhône. En 1992, le domaine des Chenêts est créé, et les premières bouteilles sont commercialisées. Etienne vinifie des Crozes-Hermitage sur les 12,5 hectares du domaine, en rouge comme en blanc. Le blanc, composé essentiellement de marsanne, provient des coteaux de Mercurol ; Mont Rousset, parcellaire de syrah, n’a rien à envier à ses voisins prestigieux, Combier et Graillot. En 2000, quatre hectares sont achetés en Saint-Joseph : c’est la cuvée Mélademma. Depuis 2010, le vignoble est certifié bio.

Domaine Amadieu

Passionnés par la terre et ingénieurs agronomes de formation, Yves-Jean Houser et son épouse Corine ont acquis le domaine Amadieu en 2007. Les sept hectares de la propriété sont certifiés en biodynamie depuis 2014. Yves-Jean s’implique dans l’appellation Cairanne et représente aujourd’hui une référence de l’AOC. Les Côtes-du-Rhône évoluent dans un style classique en apparence, tout en conservant une fraîcheur caractéristique du domaine. Les trois cuvées de Cairanne, le Villages, le Vieilles Vignes (une sélection des plus vieilles vignes) ainsi qu’un parcellaire, les Hauts de Beauregard, constituent l’épine dorsale de la propriété. Depuis deux ans, un Rasteau est venu compléter la gamme.

Domaine du Séminaire

Le domaine familial du Séminaire, constitué de 60 hectares sur l’appellation Valréas, existe depuis 1925. Et dans la famille Pouizin, tout le monde est vigneron, et tout le monde travaille en bio depuis les années 1960. Depuis quelques années, le vignoble est d’ailleurs conduit avec des principes biodynamiques. Autre caractéristique marquante : au domaine du Séminaire, le souci du meilleur rapport qualité-prix guide le travail des vignerons. 

Les vignes sont situées entre 300 et 400 mètres d’altitude sur des sols argilo-calcaires et de saffres, garantissant la fraîcheur dans toutes les cuvées.

Jean David

Jean David, c’est avant tout un personnage qu’il faut apprivoiser : un bonnet vissé sur la tête, il parle laconiquement de ses vins, mais il avait compris bien avant d’autres que l’extraction et les excès de matière ne résisteraient pas au temps. Au domaine Jean David, les vins ont toujours été frais, faisant la part belle au grenache, au carignan et surtout au cinsault et à la counoise. Aujourd’hui, Jean-Luc Auffret, le beau-fils de Jean, perpétue la philosophie de fraîcheur et de qualité.

La Monardière

Martine et Christian Vache ont créé le domaine de la Monardière en 1987. Aujourd’hui, c’est Damien, leur fils, qui dirige la propriété de 22 hectares, certifiée bio depuis 2007. Convaincu par ces pratiques, Damien poursuit sa réflexion avec des vins sans aucun intrant. La plupart des vins font la part belle au grenache, cépage roi à Vacqueyras, assemblé au mourvèdre et au carignan. Les saffres, très présents sur les parcelles du domaine, expliquent la fraîcheur des vins, tout en gardant la matière caractéristique des Vacqueyras.